L’assurance GAP est-elle exigée? Ce que les consommateurs canadiens doivent savoir

assurance GAP
By Marketing team
juillet 04, 2019Articles

L’assurance GAP, aussi connue sous le nom de garantie d’écart, est conçue pour les conducteurs qui se retrouvent à devoir plus d’argent en financement ou sur une location que la valeur réelle de leur véhicule. On réfère souvent cette équité négative sous le nom de financer « une balloune ».

Dans de tels cas, l’assurance GAP couvre la différence entre la valeur réelle de votre véhicule comme déterminée par votre assureur, et le montant que vous devez encore sur votre véhicule après qu’il a été accidenté et est irréparable, détruit par une inondation ou un incendie, ou volé -- en d’autres mots, s’il est déclaré perte totale par votre compagnie d’assurance.

Nous avons assemblé ici une courte liste des questions souvent posées concernant ce type d’assurance.

 

Ai-je besoin d’assurance GAP?

Vous n’avez pas nécessairement besoin de l’assurance GAP -- sûrement pas pour les véhicules plus âgés ou pour tout véhicule que vous avez déjà payé en entier. En fait, la plupart des acheteurs, particulièrement ceux qui ont déjà donné un acompte considérable, auront toujours une équité positive -- par opposition à une équité négative ou « balloune » -- sur le prêt de leur véhicule, et donc ne profiteront pas de l’assurance GAP.

Mais parfois, il pourrait s’agir d’un investissement intelligent, tout particulièrement si vous achetez un véhicule ou camion neuf et que vous donnez un acompte minimal, par exemple moins de 20 %. Dans ces circonstances, l’assurance GAP est relativement bon marché et peut s’avérer être une protection de grande valeur.

Comme chaque acheteur d’automobile averti le sait, un véhicule neuf perd une bonne partie de sa valeur dès qu’il est acheté et qu’il quitte le stationnement du concessionnaire. Au cours des 2 premières années de leur achat, la plupart des véhicules subissent une dépréciation atteignant entre 20 % et 25 %, alors que les véhicules de luxe et les camions se déprécient encore plus rapidement.

Selon le site Edmunds.com, la règle de base dicte qu’un véhicule neuf moyen subit une dépréciation d’au moins 11 % au moment où il est vendu et vaut au moins 20 % de moins un an plus tard.

Que cela signifie-t-il? Supposons que vous achetez ou louez un véhicule neuf et que, par inadvertance, vous frappez un mur 20 minutes plus tard, entraînant une perte totale, votre assureur couvrira la valeur de votre automobile au moment de l’accident. Si vous avez payé le véhicule 100 000 $ et qu’il a déjà perdu 11 % de sa valeur simplement parce que vous l’avez acheté, cela représente une perte sèche de 11 000 $. Ainsi, il ne vous restera que 89 000 $ pour trouver un autre véhicule pour le remplacer.

Certes, il s’agit d’un scénario peu probable, mais pas impossible.

Les prêts-autos ayant des échéanciers de remboursement sur une longue durée sont de plus en plus populaires, et des termes de 60 mois ou plus longs ne sont plus hors du commun. De tels arrangements impliquent le report d’un solde sur le prêt pour une durée plus longue, augmentant l’écart entre les coûts de financement et la valeur du véhicule. En outre, certains véhicules se déprécient plus rapidement que d’autres, alors la valeur de votre automobile au moment où elle est déclarée perte totale pourrait être bien moindre que le montant qu’il vous reste à payer.

Autres raisons pour prendre en considération l’assurance GAP :

  • La police d’assurance actuelle de votre véhicule n’offre pas la couverture de valeur de remplacement.
  • Vous avez changé votre véhicule avant la fin du terme et vous avez appliqué le montant résiduel de votre contrat de financement actuel au prêt du véhicule neuf. Si vous aviez une équité négative sur votre véhicule précédent et que le concessionnaire a ajouté ce solde à votre nouveau prêt au moment de l’échange, il est fort probable que vous devez plus d’argent que la valeur du véhicule neuf.
  • Votre kilométrage annuel est élevé. Plus vous mettez de kilomètres au compteur de votre véhicule, plus sa valeur se déprécie rapidement.

 

L’assurance GAP est-elle chère?

Non, pas particulièrement. Naturellement, les taux varient, mais l’assurance GAP coûte à peu près 5 % de l’ensemble de votre assurance auto. Malgré cela, il est toujours avisé de magasiner votre assurance.

Alors que la plupart des gens ont tendance à acheter l’assurance GAP auprès de leur concessionnaire, les compagnies d’assurance individuelles représentent habituellement la meilleure option. Chez les banques et les concessionnaires automobiles, le coût de l’assurance GAP est fréquemment inclus dans l’arrangement financier, rendant ainsi l’assurance plus dispendieuse et plus difficile à annuler -- ce que vous voudrez faire dès que le montant que vous devrez sur votre prêt ou votre location sera inférieur à la valeur marchande de votre véhicule.

 

L’assurance GAP couvrira-t-elle un moteur cassé?

Probablement pas. Cela s’appliquerait uniquement si votre compagnie d’assurance déterminait que le coût de réparation ou de remplacement du moteur cassé était plus cher que la valeur du véhicule et déciderait que le véhicule est une perte totale -- ce qui ne risque pas d’arriver avec un véhicule plus récent.

 

Quels sont les autres éléments non couverts par l’assurance GAP?

L’assurance GAP ne couvre pas les coûts d’entretien ou de réparation, elle ne peut pas non plus être utilisée pour vous aider à couvrir vos paiements de location si vous avez des difficultés à les honorer.

Vous ne pouvez pas faire de réclamation si votre véhicule a été confisqué pour des motifs légaux, ni ajouter les prêts non remboursés sur votre véhicule précédent au nouveau prêt, puis réclamer au titre d’une police d’assurance GAP.

 

Les gens sont-ils parfois obligés de contracter l’assurance GAP?

Oui, il y a des occasions où l’achat de l’assurance GAP est obligatoire, tel qu’il sera énoncé dans votre contrat de prêt ou de location. Les prêteurs insistent parfois pour que les emprunteurs souscrivent à l’assurance lorsqu’ils ont conclu un arrangement financier pour l’achat d’un véhicule pour lequel un acompte n’est pas requis.

 

Ai-je besoin de l’assurance GAP si je loue mon véhicule?

Avec une location, vous serez évidemment tenu responsable si l’automobile est une perte totale et est volée. Les paiements de location sont habituellement plus petits que les paiements de financement, ce qui signifie que la différence entre le montant que vous avez payé au bailleur et la valeur du véhicule peut être substantielle, rendant ainsi l’assurance GAP encore plus pratique. En fait, bon nombre de contrats de bail exigent que les bailleurs l’achètent dans le cadre de l’accord.

Si votre prêt commercial ou location est contracté auprès de Hitachi Capital Canada, nous pouvons renoncer à votre obligation financière dans le cas fâcheux où votre équipement ou véhicule est volé ou impliqué dans un accident entraînant une perte totale.

De plus, si vous faites un acompte sur votre prêt ou location avec Hitachi Capital Canada, nous pouvons protéger l’acompte pendant les 24 premiers mois sous la forme d’un crédit applicable sur un futur prêt ou une future location avec nous, si une perte totale se produit.

 

Nos experts peuvent vous aider à choisir l’assurance GAP ou le plan de protection d’acompte qui répond à vos besoins. Communiquez avec nous pour de plus amples informations.