Le financement d’inventaire expliqué : foire aux questions et conseils

Floorplan financing
By Marketing team
février 07, 2019Articles

En passant devant un gros concessionnaire d’automobiles, vous êtes-vous déjà posé la question comment faisait-il pour se permettre une si grande quantité de stocks dispendieux sur son terrain?

Après tout, les véhicules sont des articles coûteux, et des centaines d’automobiles chez un concessionnaire uniquement pour soutenir des stocks gérables représentent une charge financière considérable.

La réponse est simple : le financement d’inventaire.

 

Qu’est-ce que le financement d’inventaire?

Le financement d’inventaire permet aux concessionnaires d’automobiles d’utiliser l’argent d’un prêteur pour financer leurs stocks. Le concessionnaire ressort de l’arrangement avec une grande sélection de véhicules que les clients peuvent acheter, puis quitter immédiatement au volant de leur véhicule s’ils le désirent. Le prêteur conserve leurs titres jusqu’à ce que ces automobiles soient vendues à l’utilisateur final.

Sans un tel arrangement, la plupart des concessions ne seraient pas en mesure de garder un volume aussi idéal de marchandises dans leurs salles de montre. Cela leur permet d’être prêts pour répondre à un achat impulsif ou une vente immédiate le jour même. Autrement, les clients n’auraient pas d’autres choix que de commander leurs véhicules et toute autre caractéristique spéciale qu’ils désirent dans un catalogue. Ils devraient alors attendre jusqu’à ce que le véhicule soit expédié chez le concessionnaire. Il s’agit d’un processus qui prend habituellement au moins un mois. 

Non seulement un tel arrangement est intenable d’un simple point de vue du service à la clientèle, mais pour un concessionnaire, c’est beaucoup plus simple de vendre de la marchandise qu’il a déjà en stock et prête à utiliser pour un essai routier, laissant ainsi aux clients amplement de temps avec un véhicule pour qu’ils en tombent sous le charme. De plus, en maintenant une quantité de produits plus importante, le calcul est simple : les concessionnaires obtiennent de meilleures ventes.

Du point de vue du concessionnaire, le financement d’inventaire est une façon pratique de rationaliser l’acquisition de stocks et de réduire les coûts administratifs. En même temps, les consommateurs peuvent choisir parmi une plus grande sélection de véhicules.

 

Comment le financement d’inventaire diffère-t-il d’autres types de prêts?

Pour la plupart des prêts commerciaux, la garantie impliquée demeure habituellement statique. Le financement d’inventaire change cette dynamique jusqu’à une certaine mesure, donnant aux emprunteurs plus de contrôle sur leur caution.

Les prêts d’inventaire sont habituellement faits sur un terme d’un an et sont en fonction d’un budget total. Par exemple, au cours d’une année, un concessionnaire pourrait emprunter un total de 5 millions de dollars pour acheter 200 automobiles neuves. Quand un concessionnaire ayant un arrangement de financement d’inventaire désire accroître ses stocks, le concessionnaire informe tout d’abord son prêteur du véhicule qu’il désire acheter. Le prêteur note alors l’article et son NIV et envoie directement au vendeur (habituellement le fabricant) la somme d’argent convenue.

Les concessionnaires d’automobiles gardent des stocks élevés, et en raison de la nature volatile de leurs activités, ils deviennent très vulnérables autant aux taux de financement de stocks qu’à la rotation des stocks. Une hausse de 0,05 de leur taux d’intérêt pourrait facilement représenter une hausse substantielle en dépenses pour un concessionnaire d’automobiles. Dans le secteur de la vente de véhicules neufs, les marges bénéficiaires sont traditionnellement minces; par conséquent, la capacité d’emprunter à un taux concurrentiel et de maintenir la bonne quantité de stocks est fondamentale.

De plus, les prêteurs peuvent se montrer implacables lorsqu’il s’agit de vérifier physiquement les stocks d’une concession pour s’assurer que leur prêt demeure correctement couvert. Advenant le cas où la rotation des stocks est plus lente que ce que le prêteur est prêt à accepter, il pourrait demander le paiement immédiat pour couvrir les intérêts et la possible dépréciation de leur garantie.

Certes, la bonne relation prêteur/emprunteur compte pour beaucoup, mais celle-ci peut devenir un défi pour la concession : si les stocks ne s’écoulent pas aussi rapidement que le prêteur aimerait, il y a de grandes chances que les activités de l’entreprise sont au ralenti en général, ainsi il s’agira du pire moment pour être frappé par de nouveaux paiements.

 

Principaux facteurs à prendre en considération

Voici quelques facteurs clés dont les concessions doivent prendre en considération lorsqu’elles magasinent du financement d’inventaire :

  • Soyez responsable

N’exagérez pas la quantité de vos stocks. Ce n’est pas parce que vous avez une ligne de crédit de 2 millions de dollars que votre entreprise peut se le permettre. Il s’agit de la Règle n° 1 lorsque l’on parle de financement d’inventaire. Si vous achetez plus de stocks que ce que vous pouvez vendre, vous vous apercevrez que vous ne serez pas en mesure d’effectuer vos paiements.

Payer en retard ou manquer ne serait-ce qu’un paiement lèvera immédiatement une alarme auprès de votre prêteur à propos de la stabilité de votre entreprise, et la surveillance accrue qui en résultera ne sera sûrement pas quelque chose que vous accueillerez avec joie. La conclusion? Achetez des stocks proportionnels à vos chiffres de vente.

  • Entretenez une bonne communication avec votre prêteur

Gardez votre prêteur informé de tout changement à votre entreprise ou qui affecte vos stocks -- même des modifications qui semblent banales comme le déménagement temporairement de certains articles à un autre endroit.

Si vous avez des difficultés et que vous savez à l’avance que vous ne serez pas en mesure de payer votre facture, avertissez-le immédiatement. Plus vous êtes transparent avec votre prêteur, plus il est probable qu’il volera à votre secours en cas de nécessité.

  • Flux de trésorerie

Un flux de trésorerie en santé est crucial pour toute entreprise, et le financement d’inventaire permet de libérer des fonds pour d’autres dépenses, ce qui représente un avantage considérable. Toutefois, l’accès à tout cet argent pourrait vous faire croire que vous êtes plus riche que la réalité.

Vous devez être prudent avec votre flux de trésorerie et vous assurer également que vos factures ne viennent pas toutes à échéance en même temps, vous laissant ainsi dans l’impossibilité de toutes les payer au complet.

  • Vérifications de garantie

Assurez-vous que votre prêteur est toujours en mesure de vérifier vos stocks sans contraintes. Votre garantie sera physiquement vérifiée en fonction des modalités prévues, généralement tous les mois. Quand votre fournisseur de financement d’inventaire ne peut pas facilement vérifier vos stocks, cette situation pourrait lui faire sentir une appréhension quant à votre compte.

  • Temps de rotation

La règle de base dans l’industrie de la vente au détail automobile est que les véhicules devraient idéalement être vendus à l’intérieur de 45 jours, car les marges bénéficiaires diminuent dans le temps.

À un certain point, advenant qu’un véhicule en particulier ne se vende pas, il serait préférable de couper vos pertes et de l’envoyer aux enchères ou de le vendre à très bas prix. Cela vous permettra d’acquérir de nouveaux stocks qui, on l’espère, se vendront un peu plus rapidement tout en ne soulevant pas de signaux d’alarme déconcertants chez votre prêteur.

  • Gérez votre compte de manière appropriée

Il sera avantageux de vous assurer de comprendre parfaitement les attentes qu’a votre prêteur envers vous. Sachez la date d’échéance de vos paiements et ne sautez pas de paiement ou ne payez pas en retard.

 

Le but ultime

Lors d’un investissement dans des options de prêt d’inventaire avec des prêteurs commerciaux, les concessionnaires devraient rechercher des prêteurs qui ont un historique de travail avec des concessionnaires d’autos et qui comprennent la réalité du secteur.

Étudiez l’historique des institutions avec le financement d’inventaire et renseignez-vous sur leur infrastructure opérationnelle pour les vérifications mensuelles, la production de rapports et le processus qu’elles suivent lors du paiement aux fabricants pour vos stocks.

Également, soyez ouvert et honnête à propos de votre entreprise avec votre prêteur -- bâtissez une relation forte fondée sur la confiance. Advenant le cas où votre entreprise se trouverait en danger d’insolvabilité ou aurait besoin d’aide supplémentaire, votre relation personnelle avec votre prêteur pourrait s’avérer extrêmement précieuse. Dans cinq ans, vous voudrez idéalement encore faire affaire avec les mêmes gens.

 

Nos experts peuvent vous aider à bâtir un programme de financement qui répond à vos besoins. Communiquez avec nous pour savoir si le financement d’inventaire est une bonne solution pour votre entreprise.