Location du matériel agricole au Canada : quels sont les avantages?

acheter ou louer du matériel agricole
By Marketing team
octobre 02, 2019Articles

Quand vient le temps de décider entre acheter ou louer le matériel pour une ferme familiale ou une exploitation de cultures agricoles de plus petite taille, la plupart des fermiers, par le passé, vous auraient probablement affirmé qu’il est d’une importance capitale d’acheter la machinerie nécessaire pour exploiter une ferme rentable.

Tout cela semble logique et évident : comme c’est le cas pour toute entreprise, l’achat des outils de votre métier vous place dans une position de propriétaire d’actifs de valeur que vous pourrez revendre ultérieurement. Parmi les autres avantages perçus, l’achat vous procure une valeur d’actifs qui paraît bien sur un bilan et qui peut aussi servir de garantie sur des prêts ultérieurs.

Pour sa part, la location de matériel offre divers avantages qui valent la peine d’être pris en considération pour les fermiers indépendants. Voici quelques-uns des principaux avantages de la location de matériel agricole comparé à un achat pur et simple.

 

Flux de trésorerie amélioré

Maintenir un flux de trésorerie représente un défi pour bon nombre de fermes de plus petite taille. En raison de leur nature, les cultures ont tendance à être des marchandises imprévisibles et incertaines, et puisque le flux de trésorerie d’une ferme est généralement généré à partir de sa dernière récolte, une mauvaise saison pourrait se traduire en une épreuve difficile sur l’exploitation en entier.

Dans de tels cas, l’acquisition de machinerie à l’aide d’un prêt bancaire peut se traduire en des acomptes élevés, en plus de paiements d’intérêt importants liés à la possession. Pour une exploitation agricole plus petite ou en difficultés, ces coûts peuvent s’avérer tout simplement impossibles à assumer, sans égards à la productivité accrue que l’acquisition de telle machinerie pourrait entraîner.

Cependant, la location permet aux agriculteurs de conserver plus de fonds de roulement en main. Ces fonds peuvent ainsi être attribués à d’autres projets, permettant la croissance de l’entreprise de différentes façons. En outre, la location utilise le capital d’exploitation plutôt que le capital d’investissement, et dans bien des cas, les échéanciers de paiements au bailleur peuvent être fixés pour qu’ils coïncident avec les périodes de flux de trésorerie plus importants.

Dans des périodes de taux d’intérêt bas en particulier, les paiements de location sont plus flexibles et répondent mieux aux véritables besoins commerciaux des exploitations agricoles que les prêts conventionnels.

 

Paiements mensuels plus bas

À moins que vous soyez en mesure d’acheter votre machinerie en argent comptant, vous devrez effectuer des paiements mensuels à votre créancier, peu importe si vous achetez ou louez.

Dans la plupart des cas, vos paiements seront moins élevés avec une location qu’avec un prêt. Plutôt que d’avoir la mentalité « c’est à prendre ou à laisser » que l’on observe chez beaucoup de prêteurs traditionnels, les locations sont, en règle générale, négociables jusqu’à un certain degré, vous donnant ainsi l’occasion de choisir la meilleure offre possible pour vous. La location pourrait vous aider à réduire les dépenses annuelles tout en améliorant votre flux de trésorerie mensuel.

 

Rester à l’affût des dernières technologies

D’une manière générale, tout comme les autres technologies, le matériel agricole continue à progresser et à devenir plus avancé d’année en année, et tout indique qu’à l’avenir, la vitesse des innovations en agriculture n’ira qu’en s’accélérant.

Lorsque vous achetez une pièce de matériel agricole onéreuse, au cours des quelques années qui suivent, il est presque certain que vous vous retrouverez à la traîne de la courbe des dernières technologies, mettant en péril votre productivité et votre capacité à demeurer concurrentiel sur le marché. Si vous venez d’acheter une herse, une moissonneuse ou un tracteur neuf par exemple, vous risquez alors de le trouver drôlement désuet avant même d’avoir remboursé le prêt contracté pour l’acquérir.

La location de matériel agricole vous offre la capacité d’obtenir un modèle plus récent à peu près en tout temps. Vous devez tout simplement remettre votre équipement actuel (par exemple, un tracteur) afin de louer un modèle amélioré neuf. Les termes de prêt sont habituellement courts, entre deux et cinq ans dans la plupart des cas, alors vous ne serez jamais loin derrière les dernières innovations, peu importe ce que vous choisissez.

Comparez cela à la possession d’un tracteur désuet. Une fois le matériel agricole devenu désuet, possiblement incapable de répondre aux nouveaux problèmes mondiaux, sa valeur de revente ou d’échange aura chuté et vous obtiendrez à peine une fraction du montant que vous espériez obtenir à l’origine. Cela aura évidemment un impact négatif sur votre bénéfice net.

 

Minimisation des coûts de réparation

Puisque les agriculteurs comptent sur la pleine fonctionnalité de leurs équipements au quotidien, cette dernière est critique pour le succès total de l’entreprise. Il faut donc que les équipements soient bien entretenus en tout temps et que les réparations soient effectuées dès que possible lorsqu’un problème donné survient. Au fur et à mesure que l’équipement prend de l’âge, le coût accumulé des réparations augmente graduellement. Plus vous utilisez une machinerie donnée, plus les probabilités qu’elle nécessite des réparations seront élevées.

Alors que la plupart des locations exigent que les bailleurs entretiennent adéquatement leurs équipements loués et assument toute réparation non couverte par la garantie, en tenant compte que ces équipements sont plutôt neufs, il est peu probable que des réparations soient nécessaires au cours d’une entente de location court terme typique.

Il s’agit d’un avantage particulièrement pertinent si vous ne vous y connaissez pas en réparation de machinerie. De plus, la location garantit que le matériel dont vous avez besoin est toujours disponible et en bon état.

 

Déductions fiscales sur les prêts et la location

Certains agriculteurs optent pour la location parce qu’ils croient que c’est plus avantageux sur le plan fiscal. Même si cette affirmation est au cas par cas et contestable, la location offre certains avantages par rapport à la possession quand vient le temps de traiter avec le fisc.

Quand vous achetez de l’équipement, le coût est inclus dans votre poste Fraction non amortie du coût en capital (FNACC) et il s’amortit au cours d’une certaine période, qui peut être considérable. Avec un bail d’exploitation, vous pouvez radier le montant entier de vos coûts de location durant l’exercice, faisant immédiatement une économie d’impôts, plutôt qu’à un certain moment dans le futur.

 

Les avantages de la location de matériel agricole

La location de machinerie agricole plutôt que l’achat immédiat réduit considérablement votre risque financier. En outre, le flux de trésorerie amélioré couplé à la location d’équipement offre un avantage particulier aux agriculteurs en raison de la nature imprévisible de leur entreprise, où une mauvaise saison peut changer de façon radicale le capital disponible d’une ferme.

Même si ce n’est pas nécessairement la solution parfaite pour chaque agriculteur, la location est tout à fait logique pour les exploitations agricoles de plus petite taille.

 

Nos experts peuvent vous aider à bâtir un programme de location et de financement d’équipement qui répond à vos besoins. Communiquez avec nous pour de plus amples informations.