Transport au Canada : La résilience d’une industrie secouée par la pandémie

Transport
By Marketing team
juillet 16, 2021Articles

La vaste industrie du transport et de l’entreposage au Canada regroupe de nombreux sous-secteurs d’activités, allant des transports aérien, ferroviaire et maritime aux services de messagerie. Cette industrie a été l’un des principaux secteurs d’activités du Canada touchés par les répercussions de la pandémie. En 2020, son produit intérieur brut a connu une diminution plus importante (-20,4 %) que tous les autres secteurs du Canada (-5,2 %).1

Le transport routier : retour sur la pandémie

Au printemps 2020, l’industrie a dû se réorganiser rapidement à la suite de l’interruption des activités des services non essentiels, de la fermeture des frontières et de la mise en place de mesures sanitaires strictes. « La COVID-19 est arrivée comme un choc, puisque nous n’avions jamais expérimenté une crise aussi importante à l’échelle mondiale », affirme M. Uracz, directeur de comptes spécialisé en transport chez Hitachi Capital Canada. « Il a fallu réagir rapidement. »

En plein cœur de la pandémie, la demande de services de transport routier pour les biens de consommation et les denrées alimentaires a atteint des sommets sans précédent. Toutefois, la mise à l’arrêt des activités de la production manufacturière a entraîné des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement des détaillants, ce qui a affecté les besoins en services de transporteurs commerciaux. Ainsi, bien qu’une proportion importante des camionneurs soit demeurée indispensable pour l’exécution des services essentiels, l’emploi s’est contracté d’environ 10 % dans le secteur du camionnage et de la logistique durant le premier semestre de 2020. Cela équivaut à 72 000 postes, dont les chauffeurs représentaient environ la moitié.2

Des sous-secteurs de l’industrie répondent à une forte demande

Un secteur de l’industrie du transport a vu la demande pour ses services exploser dès le premier confinement : les services de messagerie et de livraison à domicile. La fermeture des magasins non essentiels a généré un engouement prononcé pour le commerce en ligne de la part des consommateurs. Selon Statistiques Canada, pendant la pandémie, 45 % des Canadiens ont acheté des biens physiques en ligne plus souvent qu’avant l’année 20203 et la vente de détail en ligne a connu une hausse de 102,1 % en mai 2020 par rapport à février 2020.4 Poste Canada a livré un million ou plus de colis par jour pendant 181 jours consécutifs, de la mi-avril à la fin 2020.5

Le marché de la vente d’équipements de transport a également vu la demande des acheteurs monter en flèche. « L’arrêt de la manufacture d’équipements a entraîné une baisse de la disponibilité du matériel neuf, mentionne M. Uracz, ce qui fait en sorte que les acheteurs se tournent vers l’usager, dont les unités à vendre se font de plus en plus rares…. Un cercle vicieux s’installe. Les prix ont augmenté d’environ 15 à 20 %. »

Les experts en transport d’Hitachi Capital Canada

Les directeurs de comptes spécialisés d’Hitachi Capital Canada assurent une présence active dans l’industrie canadienne du transport depuis plusieurs années. Ils détiennent une vue d’ensemble de l’état actuel de l’industrie, ainsi qu’une compréhension approfondie des fluctuations des prix et des indicateurs de performance économique. Ils mettent à profit ces connaissances lorsque vient le moment d’accompagner leurs clients dans les décisions relatives à leurs besoins en financement.

« Comme on suit l’évolution de l’industrie depuis un long moment déjà, avance Adrian Uracz, on la connaît suffisamment pour conseiller nos clients vers une croissance progressive qui perdurera dans le temps. On les aide à prendre des décisions qui seront avantageuses à court terme, mais aussi dans cinq ou dix ans. »

Hitachi Capital Canada propose un grand éventail de solutions d’affaires flexibles pour petites, moyennes et grandes entreprises. Nos directeurs de comptes offrent un soutien tout au long du processus de décision : ils écoutent d’abord leurs clients pour bien comprendre leur situation financière, puis les guident vers les prochaines étapes à suivre pour accroître la rentabilité de leur entreprise.

« Comme on peut le voir avec la pandémie que nous vivons présentement, mentionne M. Uracz, le monde est rempli d’incertitude et nous ne savons pas toujours ce qui s’en vient. La meilleure chose à faire, c’est de s’assurer que nos clients sont bien positionnés pour faire face aux imprévus. »

Perspectives d’avenir

Il est estimé que la reprise des activités économiques pour le secteur du transport devrait prendre encore de 1 à 2 ans avant de se rétablir. À l’échelle nationale, la première hausse de l’emploi dans le secteur du transport par camion a été observée en mai dernier, portant le nombre de personnes travaillant dans ce secteur à 4 % de son niveau de 2019.6 De plus, Transport Canada contribue à la relance économique dans le cadre du Fonds national des corridors commerciaux, en donnant son feu vert à 89 projets qui totaliseront un investissement fédéral de 1,9 milliard de dollars.7

Adrian Uracz

Basé dans la région de Toronto, Adrian Uracz contribue au développement des relations d’affaires d’Hitachi Capital Canada sur le territoire ontarien dans son rôle de directeur de comptes. Présent dans le domaine de la vente et de la finance depuis 2013, il cumule à ce jour la conclusion de plus de 100 M$ de transactions financières. Il se démarque chez Hitachi par son leadership exemplaire auprès de son équipe, et il incarne une source de confiance pour ses clients grâce à son sincère désir d’aider les entrepreneurs d’ici à prospérer.


Références

1Statistiques Canada. (Juin 2021). Carrefour de données et d’information sur les transports. Repéré à https://www144.statcan.gc.ca/tdih-cdit/index-fra.htm

2Reynolds, Christopher. (Août 2020). La pandémie de COVID-19 préoccupe de nombreux camionneurs, dans Le Soleil. Repéré à https://www.lesoleil.com/affaires/la-pandemie-de-covid-19-preoccupe-de-nombreux-camionneurs-eb2607392eaee8bfa2ce26715f0d95b2

3Statistiques Canada. (Juin 2021). L’utilisation d’Internet à l’ère de la COVID-19 : la pandémie a incité les Canadiens à passer davantage de temps en ligne. Repéré à https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/45-28-0001/2021001/article/00027-fra.htm

4Statistiques Canada. (Avril 2021). Ventes au détail par commerce électronique (tableau). Repéré à https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=2010007201&cubeTimeFrame.startMonth=02&cubeTimeFrame.startYear=2020&cubeTimeFrame.endMonth=05&cubeTimeFrame.endYear=2021&referencePeriods=20200201%2C20210501

5Poste Canada. (2021). Rapport annuel 2020 : 2020 : une année sans précédent. Repéré à https://www.canadapost-postescanada.ca/scp/fr/notre-entreprise/a-notre-sujet/rapports-financiers/rapport-annuel-2020/une-annee-sans-precedent.page

6Statistics Canada. (Juin 2021). “Labour Force Survey, May 2021”. https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/210604/dq210604a-eng.htm.

7Statistiques Canada. (Juin 2021). Carrefour de données et d’information sur les transports. Repéré à https://www144.statcan.gc.ca/tdih-cdit/index-fra.ht