Un bon dossier de crédit, c’est possible. Voici cinq façons d’y arriver…

Un bon dossier de crédit
By Marketing team
janvier 13, 2017Articles

Vous est-il déjà arrivé de vous faire refuser un prêt lors d’une rencontre avec votre banquier? Ou de ne pas bénéficier d’un pouvoir de négociation ayant une influence favorable sur le taux d’intérêt sur votre prêt? Si la réponse est oui, il se peut très bien que votre dossier de crédit ne soit pas aussi parfait que vous le pensiez… Une bonne cote de crédit vous permettra non seulement de pouvoir devenir le propriétaire d’une voiture plus luxueuse et plus performante que celle de votre voisin (!), mais cela vous permettra aussi d’avoir plus de facilité à emprunter auprès des institutions pour financer vos projets.

Lorsque vous arrivez en retard à une entrevue pour un nouvel emploi, bien entendu, vous ne faites pas une bonne première impression. Quand vous allez rencontrer votre créancier afin de faire une demande de prêt et que vous lui présentez une mauvaise cote de crédit, c’est pratiquement la même chose. Vous ferez mauvaise impression et votre prêteur sera plus réticent à vous accorder le crédit demandé. Malheureusement, il n’existe pas de recette miracle afin de jouir d’un excellent dossier de crédit en peu de temps. Par contre, plusieurs bonnes habitudes vous aideront à conserver, et même à améliorer, vote cote de crédit.

Payez à temps

Le conseil le plus simple, qui est en même temps le plus difficile à suivre pour certains, demeure sans aucun doute de payer votre solde à temps. Si l’arachnophobie se retrouve au premier rang des peurs les plus répandues dans la vie de tous les jours, la phobie des emprunteurs qui paient en retard est définitivement celle la plus courante dans le monde des prêts. Régler les factures à temps ne vous évitera pas uniquement de payer des intérêts souvent très élevés, c’est aussi la meilleure façon de bâtir un excellent historique de crédit. Les antécédents de paiements sont l’aspect le plus important de votre cote de crédit. Bien que les factures de services publics (téléphone, câble, électricité, etc.) ne soient pas inclues dans votre dossier de crédit, plusieurs compagnies de téléphonie cellulaire n’hésitent pas à alerter les agences d’évaluation de crédit en cas de paiements effectués en retard. Naturellement, le meilleur moyen de s’assurer de ne jamais être en retard est de toujours rembourser son solde pour qu’il soit presque constamment à zéro. Toutefois, certaines situations pourraient vous empêcher de vous acquitter de la totalité du solde. Dans ces circonstances, il est primordial d’au moins payer le montant minimal. N’oubliez pas : les traces de vos retards de paiements entachent votre dossier de crédit pendant six ans, soit un an de moins seulement qu’une faillite.

Ne dépassez pas votre limite de crédit

Bien que le nouveau sac à main Michael Kors et le plus récent bâton de golf Callaway soient des articles attrayants, si votre limite de crédit est atteinte sur vos cartes, vous devriez vous abstenir. Il est faux de croire que les transactions dépassant votre limite seront systématiquement refusées. Certes, dans quelques cas, elles pourraient l’être, mais habituellement, elles seront acceptées et vous devrez même payer des frais de dépassement de limite pouvant atteindre 29 $ pour certaines institutions financières. De plus, vous devriez vérifier l’état de votre solde, puisque vous ne serez pas avertis lors du dépassement. Un autre judicieux conseil serait de se tenir loin des avances en espèces. L’intérêt y est facturé quotidiennement et vous devrez même acquitter un certain montant pour le retrait. Frais élevés, intérêts et mauvaise note au dossier de crédit, c’est la désastreuse réalité qui vous attend en cas de dépassement. Vous ne ressentez désormais plus le besoin de vous faire convaincre de ne pas dépasser votre limite de crédit, n’est-ce pas?

Réduisez le nombre de demandes de crédit

Bien que la grande majorité des entreprises soient bien intentionnées, ne croyez pas qu’elles vous offriront 50 $ de rabais uniquement pour vos beaux yeux. Ces « cadeaux » sont souvent appliqués à l’ouverture d’une carte de crédit de la compagnie. Non seulement il s’agira d’un risque de plus de tomber dans le cycle sans fin de l’endettement en cas de non-paiements, mais l’entreprise devra envoyer une demande afin de vérifier vos antécédents et votre solvabilité. Détenir quelques cartes de crédit n’est pas dommageable en soi (et c’est parfois même souhaitable); c’est l’utilisation que vous en faites qui peut poser un problème. Le but n’est pas de vous décourager d’obtenir de nouvelles cartes de crédit, mais bien de vous sensibiliser au nombre de demandes de crédit. Si trop de prêteurs demandent vos informations de crédit, votre dossier pourrait en souffrir. Sachez cependant que si vous demandez une copie de votre propre dossier de crédit à Équifax ou Transunion, cela n’affectera en aucun cas votre pointage.

Bâtissez un bon historique de crédit

Le meilleur moyen de bâtir un bon historique de crédit est de commencer jeune. Si votre dossier existe depuis longtemps, les créanciers seront plus facilement en mesure d’évaluer vos habitudes de paiements. Utiliser activement plusieurs types de crédit sur une longue période de temps vous aidera aussi à prouver aux créanciers que vous êtes un bon payeur. Que ce soit des cartes, des marges de crédit ou des prêts hypothécaires, la diversification du crédit sera plus bénéfique que d’utiliser la même carte pendant 30 ans. Faites l’expérience de divers outils de crédit, sans exagérer sur le nombre de cartes et de marges, ce qui pourrait nuire à votre dossier de crédit.

Séparez votre crédit personnel du crédit de votre entreprise

Pour les propriétaires d’entreprises, n’oubliez jamais que votre cote de crédit personnelle est distincte de la cote de crédit de votre entreprise. Par exemple, lorsque vous acquérez de nouveaux équipements pour votre entreprise, vous devriez les financer avec des prêts commerciaux ou du crédit-bail. Essayez le plus possible de ne pas utiliser vos outils de crédit personnels. Une gestion des dépenses rigoureuse au sein de votre entreprise vous permettra de bâtir une excellente réputation qui vous sera utile lors des demandes de financement. Le fait de garder un bon fonds de roulement vous servira aussi d’argument lorsque vous négocierez vos taux. Souvenez-vous : la solution réside dans la saine gestion des dépenses et de votre entreprise.

_______________________________________

Vous avez sûrement déjà entendu la célèbre citation de l’investisseur milliardaire Warren Buffet : « Il faut 20 ans pour construire une réputation et cinq minutes pour la détruire. Si vous gardez ça à l’esprit, vous vous comportez différemment. » Cette pensée s’applique tout aussi parfaitement à votre vie personnelle qu’à votre dossier de crédit. Il faut de nombreuses années afin de se bâtir un bon historique de crédit, mais une fois obtenu, votre excellent pointage en vaudra la peine. Par contre, si vous réussissez à l’obtenir, gardez le cap ! Un changement de comportement subit sera très pénalisant et, malheureusement, les créanciers n’ont pas le pardon facile ! Commencez jeune, payez vos factures à temps, soyez discipliné; vous serez ainsi moins susceptibles de faire face à des problèmes de financement pour vos projets.